Accueil Actualité chrétienne Chrétiens Christianisme Dossiers Etudes bibliques Israël Médias chrétiens Monde SantéCommunautéContacts
Accueil > Dossiers > Divers
Remplis ta corne d’huile et va…

journal Chrétien « Sur Ta Parole »

mardi 5 mai 2009, par Pathy SITUAZOLA

S'INSCRIRE A CHRETIENS EN RESEAU

Éditorial du journal « SUR TA PAROLE » du moi de mai. Les nouvelles publications des Ministères Chrétiens Epée de l’Esprit (MCEE) sont disponibles et téléchargeables depuis ce site.

C’est l’instruction donnée par Dieu à son serviteur Samuel et elle marque la fin d’un règne et le début d’un autre que nous retrouvons dans I Samuel 16.1. La fin de Saül et le début de David. Beaucoup de mystères entourent non seulement l’avènement de Saül au trône, mais aussi son rejet.

Dés le départ Saül vient de la tribu de Benjamin, une tribu
à laquelle le trône n’a pas été promis, mais Dieu, dans
sa souveraineté, amène le Benjamite Saûl au trône. Il est
un Dieu de surprises agréables, capable de faire ce qu’il
veut, quand il veut, où il veut et comme il veut ; Capable
de mettre de côté les principes établis pour imposer sa
suprême volonté.

Tout avait bien commencé au trône pour Saül jusqu’au
moment où son parcours a été couronné par une
désobéissance qui avait directement provoqué son rejet.
C’est alors que le prophète Samuel, l’homme que Dieu
avait utilisé pour oindre Saül, avait commencé à pleurer
sur Saül. Tellement que Samuel continuait à pleurer sur
lui, Dieu n’avait pas tardé à lui poser cette question-ci :
Quand cesseras-tu de pleurer sur Saül ?

Il y a de ces pleures qui ne changent rien, sinon enfoncer
les pleureurs dans les tourments et cela constitue en outre
une perte terrible de temps au lieu de se concentrer aux
choses productives. Des fois quand nous faisons certaines
choses au nom de soi-disant la compassion ; Dieu n’est
pas avec nous. Samuel passait son temps à pleurer, mais
pour Dieu, c’était une perte de temps. Quand cesseras-tu
de pleurer sur Saül ?

Saül peut aussi être l’image de ces méthodes que nous
aimons toujours appliquer au moment où Dieu voit les
choses autrement. Attentions avec ceux que Dieu rejette
 ; Ne cherchons pas à ressusciter ce que Dieu a tué. Si
hier, ça réussissait, cela ne veut pas dire que ça va réussir
toujours de cette façon là. Il y a un temps pour tout. A
chaque niveau, il y a des directives que nous devons
chercher de la part du Seigneur.

Dieu est venu dire à Samuel, sinon le blâmer en ce terme :
Quand cesseras-tu de pleurer sur Saül ? C’est normal de
pleurer des fois, mais c’est anormal de pleurer toujours.
Certains pleures cachent la paresse, la peur voire
l’oisiveté.

Quand cesseras-tu de pleurer sur Saül ? Car je l’ai
rejeté, maintenant remplis ta corne d’huile et va, c’est ça
c’est que Dieu voulait que Samuel fasse. Dieu a besoin
de ceux cessent de pleurer et qui se mettent à l’action.
Dieu appelle Samuel remplir sa corne d’huile et d’aller
oindre un nouveau roi, un homme selon le coeur de Dieu
au nom de David. A l’école de Samuel, nous apprenons
deux types d’onction. Faisons un tour en arrière pour voir
l’onction dans le fiole.

Quand il était question d’aller oindre Saül, la Bible déclare
que Samuel prit une fiole d’huile qu’il répandit sur la tête
de Saül. Il le baisa, et dit : l’Eternel ne t’a-t-il pas oint pour
que tu sois le chef de son héritage ? (I Samuel 10.1).
Quand est venu le tour de David d’être oint, Dieu dit à
Samuel de remplir non la fiole d’huile, mais la corne. Une
fiole est artificielle, oeuvre humaine, mais une corne est
naturelle, symbole de la force, souvenez-vous des cornes
de buffle (Deutéronome 33.17). Ce qui est artificiel est
éphémère, mais le naturel dure et résiste aux épreuves
et aux intempéries. Et c’est ce genre d’onction de la
corne (celle qui dure) qu’avait reçu David à tel enseigne
que ce trône a été affermi pour toujours.

Remplis ta corne d’huile et va…par là, Dieu invitait Samuel
à poursuivre sa mission et à ne pas se laisser emporter
par le rejet de Saül. Nous devons remplir les cornes de
nos ministères d’huile, notre vie de consécration doit être
remplie d’huile. A l’instar des dix vierges, nos lampes ne
doivent pas manquer d’huile, car bientôt l’époux sera là.

Remplis ta corne d’huile et va… Chacun a reçu de Dieu
une corne, cela peut être une grâce, un don, un ministère
 ; Et il nous revient impérativement de les remplir d’huile
d’une manière ou d’une autre. Paul exhortait Timothée
à ranimer la flamme de don qu’il avait reçu… (II Tim 1.6).
Dieu ne veut pas que nous puissions marquer une pause
dans notre parcours. Il ne veut que nous nous arrêtions
aussi longtemps que Lui-même n’a rien dit.

titre documents joints




| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Actualité chrétienne  | Chrétiens  | Christianisme  | Dossiers  | Etudes bibliques  | Israël  | Médias chrétiens  | Monde  | 

Beaucoup de chrétiens sont animés du désir d’entretenir des relations fraternelles, enrichissantes et fructueuses malgré la barrière constituée, quelquefois, par la multiplicité des dénominations. Le Journal Chrétien est une réponse à ce besoin légitime du peuple de Dieu, grâce à son service Chrétiens en Réseau et son portail Missionchretienne.net, première platte-forme de création de blogs chrétiens.