Accueil Actualité chrétienne Chrétiens Christianisme Dossiers Etudes bibliques Israël Médias chrétiens Monde SantéCommunautéContacts
Accueil > Dossiers > EGLISES ET SECTES
Le petit monde de Benny Hinn lundi 16 avril 2007, par Le Journal Chrétien

S'INSCRIRE A CHRETIENS EN RESEAU

Les recherches approfondies que nous avons faites sur Benny Hinn nous ont permis d’aboutir à la conviction que nous avions affaire à l’un des hommes dont Jésus parle dans Matthieu 7 : 22-23. Nous désirons vous fournir quelques faits précis qui vous permettront de comprendre comment nous avons acquis cette conviction.

Article de Parole de Vie. Reproduction autorisée, pourvu qu’elle soit intégrale.

Au stade actuel de nos recherches, nous pouvons affirmer que Benny Hinn pratique l’iniquité dans sa vie personnelle, tout en annonçant l’Evangile et en accomplissant des miracles au nom de Jésus, bien que, sur ce dernier point, beaucoup de choses restent encore à confirmer.

Il est incontestable que Benny Hinn annonce Jésus-Christ. Il est également incontestable qu’il se produit au cours de ses réunions un certain nombre de guérisons, qui peuvent être considérées comme étant accomplies au nom de Jésus.

Mais cela n’est aucunement suffisant pour nous permettre d’affirmer que Benny Hinn soit un véritable serviteur de Dieu, comme le passage de Matthieu ci-dessus nous l’indique. Benny Hinn a fait trop de fausses prophéties, annoncé et enseigné trop de fausses doctrines, et produit trop de mauvais fruits dans sa vie et son comportement personnels, pour que l’on puisse le qualifier de vrai serviteur de Dieu.

Benny Hinn est un grand séducteur. Il sait proclamer des vérités, tout en agissant avec fausseté. Il a souvent été pris en flagrant délit de mensonge, sans s’en repentir le moins du monde. Il continue à séduire des Chrétiens bien intentionnés, qui se laissent prendre parce que Benny Hinn "annonce vraiment Jésus-Christ", ou parce qu’ils ont "ressenti" une "puissante onction de l’Esprit", ainsi que la "Présence manifeste" de Dieu, au cours de ses réunions.

Si les hommes cités par Jésus dans Matthieu 7 :22 ont pu accomplir de grands miracles et de grands prodiges au nom de Jésus, s’ils ont pu prophétiser au nom de Jésus (le Seigneur ne nous dit pas que ces prophéties étaient fausses), c’est sans doute parce que Dieu était à l’œuvre pour confirmer la Parole que ces hommes annonçaient, et que Sa présence et Son onction étaient manifestes ! Pourtant, Jésus est clair : "Retirez-vous de moi, vous qui pratiquez l’iniquité ! Je ne vous ai jamais connus !"

Nous allons donc laisser parler les faits, tout simplement. Nous allons citer des déclarations de Benny Hinn, ou exposer certaines de ses actions. A vous de juger s’il pratique réellement l’iniquité. Si vous aimez la vérité, et si vous ne rejetez pas les faits, simplement parce que vous êtes persuadés que Benny Hinn est un homme de Dieu, vous pourrez rapidement vous faire une opinion selon la vérité, et en tirer les conséquences.

Les mensonges de Benny Hinn.

Benny Hinn a été surpris en flagrant délit de mensonge un nombre incalculable de fois. Il a proclamé "sous l’onction" un grand nombre de prophéties, qui se sont révélées fausses. Quelqu’un a dit que "le temps était le pire ennemi des faux prophètes". Le temps est le grand ennemi de Benny Hinn ! Voici quelques exemples de ses fausses prophéties :

Le 31 décembre 1989, Benny Hinn a annoncé, dans son église d’Orlando, un certain nombre de "prophéties" pour la décennie suivante. Il semblait à cette occasion en état de transe, voulant impressionner l’auditoire par son attitude théâtrale, et parlant en langues de temps en temps.

Il commença à prophétiser que sa ville d’Orlando, en Floride, verrait de nouveaux ministères se lever du milieu d’elle. Le premier "allumerait les feux de l’évangélisation", le second "ferait exploser la réponse de l’Eglise à la grande commission du Seigneur (d’aller évangéliser toute la terre), et le troisième, "dont le ministère venait juste de naître, atteindrait toute la jeunesse de l’Amérique".

A l’heure actuelle, aucune de ces prophéties ne s’est réalisée. Benny Hinn lui-même a déserté la ville d’Orlando pour aller s’installer au Texas, où la législation est plus favorable à ses opérations. Le journal "The Orlando Sentinel" du 14 juillet 1996 titrait en première page sur les méfaits de l’héroïne dans la jeunesse de la ville, qui détenait le triste record de la Floride dans ce domaine. Le seul "ministère" basé à Orlando qui a effectivement atteint toute la jeunesse de l’Amérique est celui de Walt Disney, de sinistre réputation !

Le même soir, Benny Hinn avait dit, en ce qui concerne l’Eglise, qu’elle allait "révéler les secrets de Satan les plus cachés", et qu’elle allait même "ramener Dieu dans les écoles de l’Amérique". "Une nouvelle race de combattants allait influencer Washington et transformer la mentalité des hommes politiques, pour les tourner à nouveau vers le Seigneur".

Or les choses ont été en empirant dans ce domaine, tout au long des années 90. Washington n’a pas changé dans le bon sens, et la prière n’est pas revenue dans les écoles américaines…

Puis Benny Hinn a prédit qu’il y aurait "deux grands serviteurs de Dieu chrétiens qui mourraient d’ici quelques années…" "Deux géants de la foi chrétienne vont mourir d’ici le milieu des années 90. Ces deux géants ont fait briller la flamme du réveil depuis quarante ans… Le premier mourra brutalement dans son sommeil, et l’autre mourra de maladie…"

Voici un bon exemple de prophétie "bidon". Benny Hinn savait parfaitement qu’un certain nombre de "grands serviteurs de Dieu" étaient très âgés, comme Billy Graham, Oral Roberts, Robert Schuller, Kenneth Hagin et quelques autres. Pourtant, tous ceux-là sont encore vivants aujourd’hui !

Le seul qui ait atteint une certaine notoriété, et qui soit mort pendant cette période, est Lester Sumrall, mort de méningite à l’âge de 83 ans en 1996. Mais il ne s’agissait pas d’une personnalité très célèbre dans les milieux chrétiens. La seule autre personnalité "chrétienne" qui soit décédée pendant cette période est le Cardinal belge Suenens, mort à l’âge de 91 ans en 1996. Il était l’ardent défenseur des Catholiques charismatiques et de l’œcuménisme… Benny Hinn ne s’est pas arrêté là, et a poursuivi sa grandiose prophétie :

"Il y aura beaucoup de résurrections de morts… Beaucoup recevront des visitations d’anges, qui frapperont à leur porte et se présenteront sous la forme de jeunes hommes… Vous ne saurez pas qu’il s’agira d’anges au premier abord, mais vous sentirez votre cœur brûler au-dedans de vous…"

La décennie 90 n’a pas vu beaucoup de résurrections de morts ! Les cimetières continuent à se remplir. Les seules visitations angéliques notables ne semblent accordées qu’à Benny Hinn lui-même… Il a ajouté :

"Le Seigneur m’a aussi révélé qu’Il détruirait la communauté homosexuelle de l’Amérique, avant 94 ou 95, mais pas plus tard ! Beaucoup se tourneront vers Dieu et seront sauvés, mais ceux qui se rebelleront seront détruits."

Les années 90 n’ont vu aucune destruction massive de la communauté homosexuelle aux Etats-Unis, bien au contraire. Elle s’est développée, et les gay parades sont devenues de plus en plus fréquentées et agressives. On n’a pas assisté à des conversions généralisées d’homosexuels. En outre, nous sommes encore au temps de la grâce de Dieu, et pas à celui de ses jugements les plus sévères, qui n’interviendront sur la terre qu’après l’enlèvement de l’Eglise.

Benny Hinn a aussi prédit que "l’économie des Etats-Unis s’effondrerait… " "Le Seigneur m’a dit que cet effondrement économique mettrait l’Amérique à genoux. Ses alliés, dont elle attendait le secours, lui tourneront le dos…"

Au cours de cette décennie, l’économie américaine ne s’est pas effondrée. Au contraire, les cours de la Bourse se sont envolés. La prospérité économique de l’Amérique n’a jamais été aussi grande que sous les deux mandats du Président Clinton !

"Le Canada connaîtra un puissant réveil qui commencera à l’Ouest, en Colombie-Britannique… Quant à l’Amérique, ce sera le contraire… Le réveil viendra de l’Est et s’étendra jusqu’à l’Ouest… Il éclatera au cours des trois prochaines années…"

Là encore, c’est le fiasco total. Le grand "réveil" qu’a connu le Canada au cours des années 90 (en 94) est celui de Toronto, qui est une ville du Sud-Est canadien. Ce réveil vient en fait d’Afrique du Sud, par Rodney Howard-Browne. En ce qui concerne les Etats-Unis, la prophétie n’est pas exacte non plus. Le "réveil" de Pensacola a éclaté au Sud, à Pensacola, en Floride, et bien plus tard…

"L’Esprit de Dieu m’a révélé que la côte Est des Etats-Unis connaîtrait un grand tremblement de terre dans les années 90, qui causerait beaucoup de dégâts…" Il ne faut pas être un grand prophète pour savoir que la côte Est est le siège d’une forte activité sismique permanente. Toutefois, il n’y a eu aucun tremblement de terre majeur dans cette région pendant les années 90. Encore une fausse prophétie.

Benny Hinn a poursuivi sa course prophétique folle : "Je sens l’esprit de Dieu partout sur moi ! Une femme va se lever comme leader politique dans l’Ouest des USA… Après l’enlèvement de l’Eglise, une femme deviendra Présidente des Etats-Unis, et elle détruira cette nation… L’Europe dominera les nations… Fidel Castro mourra au cours des années 90… Un dictateur mondial est en train de se lever… Oh ! C’est un petit homme… Un petit homme… ! Je vois un petit homme ! Il sera l’incarnation parfaite de Satan… Au cours des toutes prochaines années, vous le verrez paraître… Mais peu après, vous verrez paraître le Seigneur !"

Ces paroles ont été prononcées le 31 décembre 1989 ! Aucun petit homme n’est encore paru pour diriger le monde. Les "toutes prochaines années" sont passées depuis longtemps, et nous n’avons encore rien vu de l’accomplissement de toutes ces prophéties, à part la mention évidente de l’accroissement de la puissance de l’Europe dans le monde.

Benny Hinn acheva sa soirée sur un mode très théâtral : "J’aimerais que quelqu’un me répète exactement tout ce que je viens de dire… Frère, as-tu bien enregistré tout cela ? Ooh ! J’étais complètement ivre… Je suis encore ivre… Seigneur, si Tu as bien parlé au travers de moi, si ce que j’ai dit vient bien de Toi, alors je vais étendre mes mains vers ce peuple… Fais que Ta puissance tombe sur chacun d’entre eux… Maître ! Si ce que j’ai dit viens de Toi, que Ta puissance descende maintenant ! Maintenant, au nom de Jésus !"

Certains se sont alors mis à crier, d’autres tombèrent, confirmant ainsi "l’origine divine" de ces prophéties ! Benny Hinn se comporte plus en hypnotiseur et en chaman qu’en évangéliste chrétien ! Il sait comment contrôler les foules et les faire réagir comme il le veut. Les chamans entrent aussi dans une sorte de transe occulte, comme Benny Hinn ce soir-là, pour laisser les mauvais esprits parler par leur bouche. Ce n’est pas ainsi que s’exercent les dons bibliques de prophétie ou de parole de connaissance. Car "les esprits des prophètes sont soumis aux prophètes". Dieu n’utilise pas ses prophètes comme des robots ivres !

Benny Hinn a proféré bien d’autres mensonges :

Le 1er mars 1995, à Springfield, Hinn a déclaré : "En Afrique du Sud, j’ai vu que quelqu’un soufflait sur un homme, qui est tombé. J’ai pensé que c’était une bonne idée, et c’est ainsi que j’ai commencé à souffler sur les gens, par ignorance…" Pourtant, dans son livre "The Anointing" (L’onction), Benny Hinn a écrit : "Certains m’ont demandé ce que j’essaye de faire quand je souffle sur les gens… C’est Dieu qui m’a demandé de le faire…" (Page 89 de l’édition américaine).

Le 16 mars 1997, la chaîne CNN, dans son émission "Impact Expose", a invité Benny Hinn, et présenté à cette occasion un extrait d’une émission de Benny Hinn, où il déclarait :

"Ouais ! J’étais au Ghana récemment. Il y avait 500.000 personnes. Un homme est ressuscité sur l’estrade ! C’est un fait, mes amis ! Nous avons une vidéo là-dessus." Puis le présentateur de CNN, John Camp, demanda à Benny Hinn : "Croyez-vous réellement que quelqu’un soit ressuscité sur l’estrade ?" Benny Hinn lui répondit : "Oh, John, je ne voudrais pas limiter Dieu ! Euh, Dieu peut ressusciter les morts, absolument ! Mais je ne l’ai pas vu personnellement. Dans ce cas, nous l’avons entendu dire simplement…"

Pourtant, Benny Hinn avait annoncé qu’il s’agissait d’un fait ! Etait-il possible qu’il ait "entendu parler" de cette résurrection, si elle s’est passée sur l’estrade où il se trouvait ? Ecoutons ce qu’il a déclaré dans une autre interview, reproduite dans "Signs and Wonders Exposed" (Signes et miracles dévoilés) :

"J’étais au Ghana récemment. Un soir, on amena un homme sur l’estrade, et il était mort… Personne ne m’avait dit qu’il était mort… Pendant que je priais pour les malades sur l’estrade…, j’ai vu ce corps que l’on portait de mains en mains pour le mettre sur l’estrade. Je croyais qu’il était évanoui… Soudain, les gens sont devenus tout excités… Je ne savais pas que, derrière mon dos, l’homme s’était relevé et commençait à marcher…"

Pourtant, Benny Hinn a déclaré à la CNN "qu’il l’a entendu dire simplement". La scène a certainement été filmée sur vidéo. Où est cette vidéo ? Un membre du ministère de Benny Hinn affirma par la suite que Benny Hinn s’était trompé, et que les caméras n’enregistraient pas à ce moment-là. Où est donc la vérité ?

Le 22 octobre 1997, lors de son émission télévisée quotidienne, Benny Hinn avait proclamé que Dieu était intervenu surnaturellement pour que sa croisade de Miami se déroule dans le stade des Miami Panthers, l’équipe de hockey locale. Benny Hinn a déclaré : "Le Seigneur m’a parlé, la dernière fois que j’étais à Miami. Il m’a demandé de revenir dans cette ville le Vendredi Saint suivant, le 10 avril 1998. Nous devions aller ailleurs. Je Lui ai dit : "Seigneur, ouvre-nous la porte !" Et le directeur du stade m’a appelé pour me dire qu’il annulait le match du Vendredi Saint, pour programmer notre croisade. N’est-ce pas merveilleux ?"

L’auteur chrétien Yves Brault a voulu vérifier cette histoire. Un membre du personnel administratif du stade lui confirma qu’il n’y avait eu aucun match programmé le 10 avril 1998, et qu’il n’y a donc eu aucun match à annuler. Il a même précisé que si un match avait été programmé ce soir-là, il n’aurait certainement pas été annulé, car les Miami Panthers louaient le stade, et avaient toujours la préférence. Le planning des matches, officiellement publié, prouve que deux matches étaient organisés les 8 et 9 avril, mais que le Vendredi Saint était libre ! Il était donc impossible que le directeur du stade appelle Benny Hinn pour lui annoncer qu’il annulait un match.

Le 2 avril 2000, sur TBN, Benny Hinn a déclaré que "Dieu allait faire une grande chose au Moyen-Orient, et qu’Israël allait conclure un traité de paix avec le dictateur de la Syrie, Hafez el-Hassad". Il a même précisé que ce traité serait sans doute conclu au cours de l’année suivante. Il ajouta que ce traité marquerait le signal de la bénédiction financière pour les Chrétiens qui obéiraient à Dieu. Dieu allait dépouiller les méchants de leurs richesses pour les donner aux Chrétiens obéissants. Mais, pour pouvoir bénéficier de cette onction spirituelle sans précédent, les téléspectateurs devaient "obéir à Dieu dès maintenant" et envoyer dès à présent leurs "semences financières" (à TBN) ! L’implication était claire ! Payez maintenant, sinon pas de bénédiction pour vous !

Dès le 10 juin suivant, on apprenait la mort de Hafez el-Hassad ! Peut-on en déduire que ce n’est pas Dieu qui a donné à Benny Hinn cette prophétie, mais que celui-ci l’a inventée de toutes pièces pour extorquer un peu plus d’argent aux téléspectateurs de TBN ? Avez-vous besoin d’autres preuves pour vous convaincre que Benny Hinn est un faux prophète ?

Au cours de cette même émission du 2 avril 2000, Benny Hinn avait aussi annoncé que Jésus allait apparaître physiquement sur l’estrade, et qu’il s’y attendait au cours de la prochaine croisade qu’il allait tenir à Nairobi, au Kenya, les 29 et 30 avril suivants ! Il a même dit à Paul Crouch qu’il se pouvait qu’il ait une vidéo de Jésus en revenant du Kenya ! Il a ajouté : "Je vous le prophétise que Jésus est sur le point d’apparaître physiquement dans un certain nombre d’églises et de réunions… Pour réveiller Son Eglise ! Jésus revient, mes amis !…"

Benny Hinn devait sans doute faire allusion à la fausse prophétie faite par Ruth Heflin à son sujet, selon laquelle Jésus lui apparaîtrait physiquement sur l’estrade, au cours de l’une de ses croisades. Benny Hinn a par la suite plusieurs fois affirmé (les 20, 21 avril et 2 mai 2000, lors de son émission) qu’il "sentait fortement dans son esprit" que Jésus allait apparaître de cette façon. Mais cela n’a pas encore été le cas, ni à Nairobi ni ailleurs. Et même si ce "Jésus" devait se manifester de cette manière, nous savons qu’il ne s’agirait pas du vrai Jésus !

Non seulement "Jésus" ne s’est pas manifesté à Nairobi, mais prenez connaissance des grands titres de la presse, suite à la croisade de Nairobi :

* "Quatre morts à Nairobi, lors de la croisade de Benny Hinn" (Agence Reuter)

* "Six bébés meurent lors de la croisade de Benny Hinn" (Nation Newspapers Limited)

* "Je n’ai jamais vu autant d’argent de ma vie !" déclare Charles Babbler, qui avait invité Benny Hinn à Nairobi pour une croisade à laquelle 1,2 million de personnes ont assisté ! (Daily Mail & Guardian, Johannesburg, le 7 juin 2000).

En outre, dix personnes ont été grièvement blessées en tombant des arbres sur lesquels elles étaient montées pour suivre la croisade.

Le 9 mai suivant, sur TBN, en montrant une vidéo de sa croisade de Nairobi, Benny Hinn s’est bien gardé de faire la moindre allusion au fait que "Jésus" ne s’était pas manifesté, malgré ses annonces prophétiques antérieures tonitruantes !

Le père de Benny Hinn a-t-il été maire de Jaffa ?

L’un des mensonges de Benny Hinn a consisté à affirmer que son père avait été maire de la ville de Jaffa, en Israël. Le père de Benedictus (Benny) Hinn, Costandi Hinn, était un Arabe palestinien né à Jaffa. La mère de Benny Hinn était une Palestinienne de Ramallah. Benny Hinn est donc un Arabe Palestinien chrétien. Sa famille appartenait à la religion Grecque Orthodoxe. On parlait arabe dans la famille Hinn.

Dans son livre "Bonjour Saint-Esprit", Benny Hinn a écrit : "Nous vivions confortablement. La position de papa dans le gouvernement nous avait permis d’avoir une maison dans la banlieue. C’était une maison merveilleuse… Nous avions largement de la place…"

Des enquêteurs de Personal Freedom Outreach (PFO), une organisation chrétienne, se sont rendus en Israël pour vérifier ces affirmations. Ils ont découvert que Costandi Hinn n’avait jamais été maire de Jaffa. Aucun maire de Jaffa ne s’est jamais appelé Costandi Hinn. Tous les maires de Jaffa ont été en outre des Juifs, car beaucoup de Juifs yéménites étaient venus s’installer dans cette ville, dont la population arabe finit par devenir minoritaire. Les Juifs n’auraient jamais accepté un maire arabe.

Hinn a ensuite déclaré que son père n’avait pas "officiellement le titre de maire, mais qu’il remplissait les fonctions de maire". Les enquêteurs de PFO ont pu prouver que Costandi Hinn était un simple employé dans un service municipal s’occupant de la main-d’œuvre arabe. (Repris par Christianity Today le 5 octobre 1992).

En outre, PFO a prouvé que la belle "maison de banlieue" n’était qu’un petit appartement de trois pièces au sous-sol d’un bâtiment appartenant à l’Eglise Orthodoxe, dans un quartier arabe pauvre de Jaffa. Neuf personnes vivant dans trois pièces, et sept enfants entassés dans une seule chambre à coucher, nous sommes loin de la description mensongère et idyllique donnée par Benny Hinn dans son livre !

PFO a dénoncé de nombreux autres mensonges écrits par Benny Hinn dans ses livres.

Tels sont les faits.

Benny Hinn maudit ses ennemis, et même leurs enfants. Il rabroue les "petits".

Nous avons déjà raconté, dans l’un de nos articles précédents sur Benny Hinn, comment il maudit à présent publiquement sur l’estrade tous ceux qui osent s’opposer à son ministère ou le critiquer (A 32, croisade de Denver du 17 septembre 1999). Il avait déclaré à cette occasion : "J’envoie une malédiction contre tout homme et toute femme qui étendent la main contre mon onction. Je maudis tous ceux qui osent prononcer une parole contre mon ministère ! Mais je bénis tout homme et toute femme qui étendent la main pour bénir mon ministère ! Je bénis cet homme, je bénis son foyer, je bénis sa famille !"

Mais Benny Hinn avait déjà fait d’autres déclarations de la même veine.

Voici ce qu’il avait déclaré le 23 octobre 1992 sur TBN : "Vous m’avez attaqué, vos enfants le paieront !" (Il s’adressait aux ministères qui avaient dénoncé ses enseignements hérétiques). "Je tends maintenant mon doigt vers vous, sous l’onction puissante de Dieu ! Ecoutez bien cela : il y a en Californie du Sud des hommes qui m’attaquent. Sous l’onction, je vous déclare maintenant que vos enfants vont récolter ce que vous semez, à moins que vous vous repentiez et que vous arrêtiez maintenant ! Ce sont vos enfants qui vont souffrir ! Repentez-vous, vous êtes en danger !"

Benny Hinn avait demandé aux cameramen d’arrêter tout enregistrement avant qu’il prophétise. Heureusement, un spectateur a pu enregistrer sa "prophétie" sur un magnétophone…

Benny Hinn ne tient aucun compte des paroles de Jésus, qui nous demande de bénir nos ennemis et de leur faire du bien !

Benny Hinn ne se prive pas non plus d’accuser de "blasphème contre le Saint-Esprit" ceux qui critiquent son ministère ou l’accusent d’être un faux prophète. Selon la Bible, le blasphème contre le Saint-Esprit est quelque chose de très grave, et consistait pour les Pharisiens à accuser Jésus de chasser les démons par la puissance du diable, alors qu’ils savaient qui Il était réellement.

Il n’est donc absolument pas légitime pour Benny Hinn d’accuser ses contradicteurs de pécher contre le Saint-Esprit, alors qu’ils ne font qu’appliquer ce que demande la Bible : dénoncer les faux apôtres et les faux prophètes, en les reconnaissant par leurs œuvres, et non par la qualité de leur prédication ou de leurs livres ! Nous devons "éprouver les esprits" (1 Jean 4), "juger selon la justice" (Jean 7 :24) et "examiner toutes choses" (1 Thes. 5 :21) à la lumière des Ecritures. Benny Hinn tente donc simplement d’intimider des Chrétiens honnêtes qui veulent contrôler son ministère et mettre en garde les brebis du Seigneur. Sa responsabilité n’en est que plus grande devant le Seigneur.

Voici comment il s’adressait à une jeune femme, le 4 août 1997, à l’Université Oral Roberts, sur TBN : "Jeune fille ! Hé ! Jeune femme ! Je prêche, mon cœur ! Asseyez-vous ! Maman, vous n’êtes pas chez vous ici, c’est la maison du Seigneur ! Gardez votre enfant assis ! Respectons l’onction ! Je prends au sérieux ce que je fais ! Je ne m’amuse pas avec cela ! Alors, asseyez-vous, et écoutez-moi. Ne bougez pas de votre siège, sauf si vous êtes en train de mourir… De toutes façons, si vous êtes en train de mourir, vous ne pouvez plus bouger…"

Dans la Bible, la "maison du Seigneur" ne concerne jamais un bâtiment, mais l’Eglise. Et c’est une drôle de manière de s’adresser publiquement à une pauvre jeune maman qui a quelques ennuis avec son enfant ! Quelle arrogance, et quelle désinvolture ! Quelle différence avec Jésus, qui disait : "Laissez venir à moi les petits enfants… "

Plus récemment, le National Enquirer du 27 février 2002 a publié l’article suivant :

"L’évangéliste Benny Hinn, le flamboyant gominé qui ratisse des millions de dollars en soufflant sur ses spectateurs, a horrifié les clients d’un centre commercial de Californie en repoussant un SDF, sur une chaise roulante, qui le suppliait de le bénir, et en lui envoyant vicieusement quatre de ses gardes du corps pour le repousser ! Cet événement choquant s’est produit lorsque Saint Hinn s’est rendu dans une boutique Louis Vuitton. Il s’était affalé dans un fauteuil, alors que le personnel de la boutique s’affairait à lui servir le thé et lui présenter des articles.

"Dehors, la foule s’assemblait. Un SDF en chaise roulante cria à Benny Hinn qu’il vienne lui souffler dessus pour le guérir. Il répondit : "Je ne peux pas être dérangé en ce moment !" Hinn fit un signe de la main, et lâcha sa Brigade de Choc. Ses gardes du corps hurlèrent au pauvre gars : "Sortez d’ici ! Sortez d’ici tout de suite !" Terrifié, le pauvre homme s’enfuit sur sa chaise roulante, pendant que des clients enragés protestaient. L’un d’eux s’écria : "Qu’est-ce que c’est que ça ? Des brutes qui servent Jésus ?" Les gardes du corps arrogants s’adressèrent alors aux clients qui s’approchaient trop près de Hinn le Tout-Puissant : "Vous vous approchez trop près !" Les gens se plaignaient, mais le personnel de Louis Vuitton, dans l’adoration, pensait que Benny était "céleste" ! (Infernal, plutôt !)"

Quel triste témoignage est donné là au monde ! D’abord, que faisait donc Benny Hinn dans une boutique Louis Vuitton ? Et qu’aurait fait Jésus à sa place ?

Les scandales qui empoisonnent le ministère de Benny Hinn.

De nombreux scandales empoisonnent le ministère de Benny Hinn. Parmi ceux-ci : un règlement "amiable" impliquant des centaines de milliers de dollars, des révélations de trafic et d’usage de drogue parmi ses proches collaborateurs, et une affaire concernant un ancien responsable de la sécurité de Benny Hinn.

En octobre 1996, Benny Hinn et le shérif du Comté d’Orange, en Floride, suite à un règlement "amiable", acceptèrent conjointement de verser la somme de 610.000 dollars de dommages et intérêts à un groupe de dix protestataires, dont le Pasteur Rick Johnston, qui avaient manifesté devant l’Eglise de Hinn, et qui avaient été illégalement brutalisés et arrêtés par le personnel de sécurité et des membres de la police. Une enquête administrative interne de six mois a révélé que les services du shérif, auxquels appartenait le propre frère de Benny Hinn, Christopher Hinn, avaient falsifié ou détruit des documents, menti aux enquêteurs, et abusé de leur position d’autorité. Trois officiers de police ont été licenciés, dont Christopher Hinn, et trois autres suspendus. Ce règlement amiable permettait à Benny Hinn et au shérif d’éviter un procès, qui leur aurait été beaucoup plus coûteux, selon le droit américain.

Le Pasteur Johnston n’était pas d’accord avec la conclusion de cette affaire, et a personnellement reproché aux neuf autres protestataires d’avoir accepté cet arrangement amiable, en leur disant que Benny Hinn les avait "achetés avec l’argent qu’il avait dérobé aux malades, aux rejetés et à ceux qui sont sans espoir". Il a affirmé que Benny Hinn lui-même lui avait proposé de l’argent pour ne pas publier les informations dont il disposait sur lui.

(http://www.gotosimpletruth.com/tithing/benny_hinn_popup.htm)

Par la suite, vers la fin de l’année 1997, on apprit que deux membres proches de l’entourage de Benny Hinn, David Delgado et Sydney Williams, étaient décédés d’une overdose de drogue. Ces morts, que les services de Benny Hinn et la police avaient tenté de dissimuler, ont fini par être rendues publiques, et par créer un scandale retentissant. Benny Hinn avait affirmé auparavant : "David Delgado s’est converti après avoir mené une vie de drogué, et il est devenu mon assistant personnel" (Page 169 de l’édition américaine de "He Touched Me" (Il m’a touché). Or Delgado faisait l’objet d’une enquête, car la police le soupçonnait d’avoir fourni de l’héroïne à un autre membre de l’équipe de Benny Hinn, Sydney Williams, qui était décédé en 1997 d’une overdose d’héroïne.

Le porte-parole de Benny Hinn a toutefois déclaré qu’ils ne tolèreraient pas l’usage de la drogue parmi leur personnel, et qu’ils prendraient les mesures adéquates.

Toutefois, nous possédons nous-mêmes une vidéo éditée par Simple Truth Inc. (simpletruth.com), où figurent divers témoignages accablants à l’encontre de Benny Hinn. Cette vidéo reproduit un film d’amateur où l’on voit Benny Hinn et certains de ses collaborateurs filmés à leur insu à la terrasse d’un restaurant. A un moment donné, on voit nettement Benny Hinn s’approcher de David Delgado, et lui tendre une sorte de pipe orientale, que ce dernier commence à fumer avec délices, avant de devenir groggy. Le soir même, Delgado décédait d’une overdose de drogue. Que s’était-il passé exactement ? S’agit-il d’un nouveau mensonge de Benny Hinn ?

Une semaine après l’annonce de ces morts, la presse locale révélait que "Benny Hinn avait saisi la justice pour empêcher son ancien responsable de la sécurité, Mario Licciardello, de divulguer des informations gênantes concernant certains secrets financiers qui, s’ils étaient connus, pouvaient détruire le ministère de l’évangéliste".

Il faut savoir que Benny Hinn parvient actuellement à récolter annuellement entre 80 et 100 millions de dollars, et que les seules révélations éventuelles de Licciardello pourraient lui faire perdre immédiatement 30 % de ses revenus, et 90 % à terme, selon les propres avocats de Benny Hinn. L’affaire est donc importante pour lui. Le journal ajoutait que Licciardello exigeait de l’argent de Benny Hinn pour prix de son silence. Benny Hinn avait demandé à la justice d’obliger Licciardello de lui restituer toute une série de documents gênants qui lui appartenaient. L’affaire n’est pas encore réglée. Il semble même qu’aucun procès n’ait encore été engagé.

Rappelons-nous l’exhortation de Tite : "Car il faut que l’évêque soit irréprochable, comme économe de Dieu ; qu’il ne soit ni arrogant, ni colère, ni adonné au vin, ni violent, ni porté à un gain déshonnête ; mais qu’il soit hospitalier, ami des gens de bien, modéré, juste, saint, tempérant, attaché à la vraie parole telle qu’elle a été enseignée, afin d’être capable d’exhorter selon la saine doctrine et de réfuter les contradicteurs" (Tite 1 :7-9).

Ce portrait correspond-il à ce que nous savons de Benny Hinn ?

Le comportement étrange de Madame Hinn.

Le 26 juin 1999, Suzanne, la femme de Benny Hinn, a été enregistrée sur vidéo en train de crier à pleins poumons : "Certains Chrétiens ont besoin d’un bon lavement du Saint-Esprit dans leurs fesses !" Puis elle se mit à courir de gauche à droite de l’estrade comme une folle, avant de s’affaler à plat ventre avec son micro devant toute l’assistance. C’est aussi Suzanne Hinn qui avait été prise en flagrant délit de vol de sous-vêtements dans un grand magasin… On ne peut pas dire que le témoignage de Mme Hinn avantage son mari !

L’intégrité financière de Benny Hinn.

On peut lire ceci sur le site http://www.fakefaithhealers.org :

"Il est important que vous compreniez que Benny Hinn ne brille pas par son intégrité en matière de finances. Certaines de ses déclarations dans ce domaine sont même parfaitement contradictoires.

"Benny Hinn a par exemple déclaré à Paul et Jan Crouch, directeurs de TBN : "La maison où je vis est ma maison, je l’ai payée avec mon salaire. Mon église ne me paye pas pour ma maison…" Pourquoi donc Benny Hinn a-t-il déclaré, lors d’une interview à Charisma Magazine : "Mon salaire est de 116.000 dollars, plus une allocation de logement" ?

(http://www.aaa.com.au/world/america)

"Il a aussi dit aux Crouch qu’il vendait sa luxueuse Mercedes, en ajoutant : "Que le monde sache que je ne suis pas attaché au matérialisme… Il n’est pas nécessaire de conduire une voiture aussi chère… Je dois donner l’image d’un honnête homme, qui est sincère et qui veut réellement faire ce qui est juste devant Dieu et devant les hommes… Pourquoi devrais-je donc conduire une Mercedes et choquer une âme ?"

"Mais ensuite, dans l’interview accordée à Charisma en août 1993, Benny Hinn déclarait : "Je suis en train de remplacer ma Mercedes par une voiture américaine, une Lincoln, parce que je veux que mon style de vie ne soit une pierre d’achoppement pour personne !"

"Mais bien peu de gens savent que, malgré toutes ces belles paroles, Benny Hinn s’est acheté une Range Rover blanche, qui, on le sait, n’est pas fabriquée en Amérique, mais en Grande-Bretagne ! Le 4 février 1998, le journal West Australian révélait que Benny Hinn menait un grand train de vie, et qu’il avait acheté une grosse BMW allemande coûtant 80.000 dollars. Pour ajouter l’insulte à la blessure, il conduit aussi une Lexus SUV, une voiture japonaise ! Benny Hinn était-il sincère en faisant toutes ces déclarations ? Il me semble qu’il voulait surtout éviter de perdre la confiance des Américains, qui soutiennent généreusement son ministère !

"En 1993, Benny Hinn avait déclaré que son salaire annuel était de 116.000 dollars. Mais la CNN a prouvé, dans son émission Impact, que Benny Hinn avait signé en 1989 un contrat de cinq ans, qui devait donc s’achever en 1995, et qui précisait que son salaire annuel s’élevait à 250.000 dollars, plus un certain nombre de primes diverses. Peut-on faire confiance à Benny Hinn ? Tous les télé-évangélistes ne sont pas corrompus, mais un grand nombre d’entre eux le sont !"

Il n’empêche que Benny Hinn est bien connu pour son train de vie fastueux. Lors de ses croisades, il ne descend que dans les meilleurs hôtels, et souvent dans des suites "présidentielles" à 2 ou 3.000 dollars la nuit. Il ose prétendre que c’est parce qu’il a "besoin de tous les services nécessaires" pour ses croisades ! Il s’est même offert, ainsi qu’à un groupe de ses collaborateurs, un voyage aller-retour sur Concorde, à près de 10.000 dollars par personne !

Les interprétations bibliques de Benny Hinn.

Benny Hinn a tellement changé d’avis en ce qui concerne certaines doctrines fondamentales de la Bible, que l’on peut affirmer qu’il est littéralement "ballotté à tout vent de doctrine". Après avoir par exemple enseigné la fausse doctrine de la "mort spirituelle de Jésus", il s’en est apparemment repenti, pour passer à d’autres erreurs ou hérésies. On peut toutefois le catégoriser parmi les adeptes du mouvement de la Parole de Foi et de la doctrine de la prospérité.

Pour donner un exemple : dans son programme sur TBN, le 3 novembre 1990, Benny Hinn a déclaré : "Vous savez quoi ? Nous l’avons dit un million de fois, et ce n’est même pas biblique ! Tout cela à cause de Job ! Il a dit : "L’Eternel a donné, et l’Eternel a ôté ; que le nom de l’Eternel soit béni !" (Job 1 :21). J’ai une bonne nouvelle pour vous ! Ce n’est pas ce qu’enseigne la Bible ! Ce n’est pas la Bible ! Le Seigneur donne, et Il ne reprend jamais ! Ce n’est pas parce que Job a dit "que le nom de l’Eternel soit béni" qu’il avait raison ! Il avait une attitude religieuse. Si vous êtes religieux, cela ne signifie pas que vous avez raison !"

Benny Hinn semble n’avoir jamais lu le verset suivant : "En tout cela, Job ne pécha point et n’attribua rien d’injuste à Dieu". La Bible déclare donc elle-même que les paroles de Job étaient justes…

D’autres citations de Benny Hinn :

"La pauvreté vient de l’Enfer. La prospérité vient du Ciel… Les Chrétiens n’ont pas Christ dans leur cœur… Plantez une grosse semence, confessez le résultat, et vous libérez les forces surnaturelles de Dieu". (TBN du 6 novembre 1990).

"Je veux utiliser la mitraillette du Saint-Esprit pour tuer les chasseurs d’hérésies !" (TBN du 8 novembre 1990).

"Quand vous naissez de nouveau, c’est la parole qui devient chair en vous… Vous devenez tout ce qu’Il est et tout ce qu’Il sera toujours… Ne dites pas : Je possède, mais dites : Je suis, Je suis, Je suis, Je suis, Je suis !" (Cassette N° A031190-2 de 1991).

"Il y a des années, les prédicateurs disaient : Là-Haut, nous allons marcher sur des rues en or ! Moi, je dirais que je n’ai pas besoin de l’or qui est là-haut ! J’en ai besoin ici-bas !" (TBN du 2 avril 1991).

"Quand vous ne donnez pas de l’argent, cela prouve que vous avez la nature du diable" (TBN du 21 avril 1991).

"Adam était un surhomme quand Dieu l’a créé… C’est lui le premier Superman !… La Bible dit qu’il dominait sur les oiseaux du ciel et tous les animaux. Comment aurait-il pu dominer sur les oiseaux, sans être capable de faire ce qu’ils faisaient ? En Hébreu, le mot "dominer" signifie que si vous dominez sur quelqu’un, vous pouvez faire tout ce qu’il fait. Non seulement Adam volait, mais il lui suffisait de penser qu’il voulait aller sur la lune pour s’y retrouver en un éclair". (TBN du 26 décembre 1991). D’où Benny Hinn a-t-il sorti ces idées farfelues ?

"Proclamons-le : Je suis un homme-Dieu… L’homme spirituel en moi est un homme-Dieu. Je suis un homme-Dieu !" (TBN du 6 décembre 1990).

"L’onction dépend de mes paroles. Dieu ne bougera pas tant que je ne parlerai pas. Pourquoi ? Parce qu’il a fait de nous des co-ouvriers avec Lui. Il a prévu les choses comme cela" (The Anointing (L’onction), page 82, 1992).

"Quand nous soufflons, nous expulsons notre propre nature, et quand nous inspirons, nous faisons rentrer le Saint-Esprit !" (TBN du 11 juillet 1997). (Et quand Hinn souffle sur la foule ?)

"Dieu a envoyé Jésus-Christ pour voir si nous pouvions garder le Saint-Esprit dans une chair humaine". (TBN du 23 juillet 1997).

"Jésus a souffert la Croix et a affronté la croix par la puissance du Saint-Esprit. Lisez, c’est écrit ! "Combien plus le sang de Christ, qui, par un esprit éternel, s’est offert lui-même sans tache à Dieu". Alors, si le Saint-Esprit n’avait pas été là, Jésus aurait péché ! Si Jésus n’avait pas pu pécher, vous et moi nous n’aurions jamais pu nous identifier à Lui !" (TBN du 24 avril 1998).

"Je veux vous dire pourquoi je crois que les gens deviennent malades… Dans 2 Chroniques 16 :10-12, lisez cela ! La Bible dit que la maladie vient sur ceux qui attaquent les prédicateurs !" (TBN du 8 juin 1998).

"Quand je suis sous cette onction, les paroles que je prononce ne peuvent pas tomber à terre. Quand je suis sous cette onction, tout ce que je dis se réalise !" (TBN du 10 septembre 1999) (NDE : Cela ressemble fort à l’infaillibilité du Pape, quand il parle "ex cathedra" !)

"Je vous le dis, je vous le dis, et je sens l’onction maintenant, que les gens vont bientôt annuler les services d’enterrement et placer les cercueils devant leurs postes de télé ! Pendant les émissions chrétiennes, la puissance de Dieu touchera les morts, et ils vont ressusciter ! Il y en aura des milliers !… Je vois même des gens saisir les mains de leurs morts pour leur faire toucher les écrans de télé, et les morts ressuscitent au moment où ils touchent l’écran !… Je vois même des enfants qui vont toucher l’écran, qui reçoivent la puissance de Dieu, et qui sortent en courant pour la répandre… !" (TBN du 19 octobre 1999).

BENNY HINN ET LE CATHOLICISME.

Aucune organisation religieuse n’est plus profondément apostate que l’Eglise Catholique Romaine. Elle a, malgré ses affirmations contraires, complètement rejeté la Bible comme seule source de vérité et de révélation divine. Cela n’est pas un jugement porté sur le peuple Catholique, souvent très sincère et désireux de servir Dieu, mais qui est délibérément maintenu dans l’ignorance et dans les ténèbres.

Pourtant, Benny Hinn a fièrement déclaré : "Bien entendu, j’ai été élevé dans un établissement catholique. J’étais inscrit dans une école catholique à Jaffa, en Israël. C’est pour cela que ma mentalité est fondamentalement catholique. Même après ma nouvelle naissance, je me comportais encore comme un Catholique. J’étais très Catholique dans mes idées et dans mes attitudes". (Christianity Today du 3 septembre 1991).

Il est vrai que Benny Hinn se comporte toujours typiquement comme un mystique catholique, et que les expériences surnaturelles qu’il affectionne sont celles d’un mystique.

Benny Hinn participe à une messe catholique et prend la communion !

La messe célébrée dans le catholicisme repose sur une doctrine blasphématoire. Selon la doctrine catholique, la messe est la répétition constante du sacrifice de Jésus, pour l’expiation des péchés. En outre, la doctrine de la transsubstantiation, selon laquelle le pain et le vin deviennent le corps et le sang réels et physiques de Jésus, n’a rien à voir avec l’enseignement de la Bible, qui affirme qu’il s’agit d’une commémoration de la mort de Jésus. La messe catholique est donc la traduction doctrinale d’une confusion, et une hérésie de première grandeur.

Mais cela ne semble pas choquer Benny Hinn. Voici ce qu’il a déclaré publiquement, lors de l’émission de Paul Crouch sur le réseau de télévision TBN :

Benny Hinn y décrit une messe catholique à laquelle il a participé à Amarillo. Il a dit qu’il s’était soudain senti engourdi. Puis il eut l’impression que quelqu’un d’invisible venait se placer devant lui. Cette sensation devint si réelle qu’il étendit la main et sentit qu’il touchait une "tunique dont le tissu était doux comme de la soie". "Tout de suite après, je sentis que je touchais la forme d’un corps… Puis mon corps devint complètement engourdi… Ce soir-là, Dieu me donna une révélation : quand nous prenons la communion, il ne s’agit pas d’une simple communion… Nous partageons le corps de Jésus-Christ Lui-même. Il a bien dit : "Prenez, ceci est mon corps…" Il n’a pas dit que ceci représentait Son Corps ! Quand vous prenez la communion, vous "mangez" Christ, et c’est cela qui guérit votre corps. Quand vous "mangez" Christ, comment pouvez-vous rester faible et malade ? Ainsi, ce soir-là, quand j’ai pris cette communion, je n’ai pas seulement mangé du pain… J’ai mangé ce que Jésus avait dit que nous mangerions : Son Corps !" (Trinity Broadcasting Network du 27 décembre 1994).

Dans son dernier livre, "The Blood" (Le sang de Jésus), Benny Hinn expose un certain nombre de précieuses vérités que tous les Chrétiens devraient connaître. Toutefois, ce livre, comme les autres livres qu’il a écrits, contient de dangereuses erreurs, qui passent d’autant plus facilement qu’elle sont noyées dans beaucoup de vérités. N’est-ce pas ainsi que le malin agit toujours ?

Sans entrer ici dans l’analyse détaillée des erreurs contenues dans ce livre, limitons-nous pour le moment à ce que Benny Hinn déclare, une nouvelle fois, à propos de sa participation à une messe catholique (il s’agit peut-être de la même messe que ci-dessus). Dans le dernier chapitre de ce livre, intitulé "The Communion in the Communion" (La communion dans la communion), Benny Hinn décrit une expérience vécue avec un groupe de 49 sœurs catholiques, qui avaient assisté à l’une de ses croisades. Il mentionne la place particulière que les sœurs catholiques occupent dans son cœur, puisqu’il a été élevé dans une école catholique tenue par des sœurs. Il demanda à ces sœurs de venir sur l’estrade. Quand il s’aperçut qu’elles étaient charismatiques, il les invita à conduire l’auditoire dans une version enflammée du célèbre cantique "Que Tu es grand…" Après quoi, les sœurs retirèrent leurs croix de dessous leurs habits religieux, et les brandirent "vers le Seigneur". Hinn écrit que ce fut un moment "très puissant" qu’il n’oubliera jamais.

Plus tard, ces sœurs invitèrent Benny Hinn à les visiter dans leur couvent. Dans leur chapelle toute neuve, ils commencèrent ensemble à "louer le Seigneur et à chanter en langues pendant près d’une demi-heure". Les sœurs donnèrent ensuite à Benny Hinn "plusieurs paroles de prophétie" qui l’encouragèrent. Après cela, Benny Hinn écrit : "Je me retrouvai à genoux en pleurant, parce que je sentais une présence du Seigneur tellement merveilleuse en ce lieu ! C’était une onction que je n’avais jamais ressentie auparavant, plus forte même que dans ma propre église. C’était une présence de Dieu puissante. Je ne peux la décrire qu’en disant que Jésus Lui-même était entré dans cette petite chapelle… Pendant que j’étais en train de louer le Seigneur à genoux, les mains ouvertes devant moi, la mère supérieure introduisit une hostie dans ma bouche. A ce moment précis, je ressentis un feu me parcourir littéralement. Puis il se passa quelque chose de très étonnant. Je sentis mes doigts toucher quelque chose qui ressemblait à un tissu de soie". Il ajouta que, sous ce tissu, il sentit aussi ce qu’il pensa être le corps réel de Christ. Voici les propres mots de Benny Hinn : "Je crois que j’étais littéralement agenouillé aux pieds de Jésus".

Il est difficile de comprendre que les Chrétiens en général soient aussi aveuglés en ce qui concerne les erreurs doctrinales de l’Eglise Romaine. Mais il est encore plus difficile de comprendre qu’un homme comme Benny Hinn, qui prétend exercer un ministère apostolique, puisse être aveuglé à ce point ! Benny Hinn a vécu une expérience spirituelle très forte et très réelle, mais elle n’était pas conduite par le Saint-Esprit. Il faut donc se méfier des "onctions" que l’on ressent ! Benny Hinn est profondément séduit, et il séduit lui-même des milliers de Chrétiens. Si vous lisez soigneusement Matthieu 7 :15-23, vous verrez comment une telle séduction est possible.

Benny Hinn "sent" et "voit" la présence de Dieu.

Toujours dans le registre catholique, Benny Hinn a fait cette déclaration, lors d’une croisade à Honolulu, le 28 février 1997 : "J’ai connu des moments où l’onction de Dieu était puissante ! Il est difficile de décrire de tels moments… J’ai connu aussi des moments où j’ai non seulement ressenti la présence de Dieu, mais où j’ai aussi littéralement senti la présence de Dieu. Je l’ai sentie ce matin même, dans cet endroit ! Et d’autres l’ont sentie aussi ! Nous avons senti un parfum d’encens, juste ici, sur l’estrade. A Détroit, la présence de Dieu était si forte que c’est tout le bâtiment qui a été rempli d’une sorte de brouillard, et nous avons tous commencé à sentir l’odeur de l’encens, la présence du Seigneur ! Toi, Steve (Brooks), tu l’as sentie avec moi ! Et d’autres aussi qui sont ici. J’ai vu la présence de Dieu ! Mes amis, non seulement je l’ai ressentie, non seulement je l’ai sentie, mais je l’ai vue de mes propres yeux !"

Nous savons tous que nous devons exercer notre discernement spirituel, dès que nous sommes en présence de miracles et de signes surnaturels. Les démons savent induire en erreur les hommes en manifestant des prodiges surnaturels. Le plus grave dans tout cela, c’est que les sentiments et les expériences sensibles deviennent la norme qui nous permet de juger d’un phénomène !

Même si nous sommes nés de nouveau, nous devons savoir que l’ennemi peut nous séduire et nous tromper, et que nous avons besoin du discernement spirituel que donne le Saint-Esprit. Nous ne sommes plus en mesure d’exercer ce discernement quand nous courons après les miracles et les prodiges, et que nous les acceptons tous comme venant de Dieu !

En outre, la recherche d’expériences "ressenties" ou "sensibles" nous fait quitter le domaine de la foi, qui est "l’assurance des choses que l’on ne voit pas". La foi, c’est simplement faire confiance à Dieu, sur la base de Sa Parole.

Benny Hinn, champion toutes catégories des expériences surnaturelles !

Les récents programmes de Benny Hinn, comme le style de ses croisades, révèlent qu’il est de plus en plus en train de changer de style, pour adopter un style qui se rapproche de l’adoration catholique et favorise l’unité œcuménique. Benny Hinn semble collectionner les expériences surnaturelles mystiques ! En voici quelques exemples, cités par lui-même :

"Je vous dis la vérité ! Cela peut vous faire asseoir, en état de choc ! Je vous dis que des anges m’apparaissaient la nuit dans ma chambre. Ils restaient debout et me regardaient… Je me réveillais la nuit, et je voyais des anges dans ma chambre, des anges de toutes les tailles… Vous pouvez me dire que je suis fou, mais je peux vous dire que je voyais même des petits garçons dans ma chambre, vêtus de belles robes blanches. On aurait dit des petites filles, mais c’étaient des garçons…" (Extrait d’un témoignage personnel donné dans son église d’Orlando, en Floride, le 7 avril 1991, Réf. TV#309).

"J’ai marché dans le monde surnaturel… J’ai vu des choses que vous ne pourriez jamais comprendre… J’ai vu des personnages m’apparaître dans ma chambre. Pas seulement des anges ! J’étais en prière un jour, et un homme m’est apparu. Cela s’est produit deux nuits de suite. Il était très grand, un vieil homme. Il avait une barbe blanche étincelante. Ses yeux étaient bleus comme un cristal profond. Il portait un vêtement blanc. Il avait sur la tête une sorte de châle… Tout son être resplendissait comme le cristal… Je sais que vous pensez peut-être que je suis fou, mais le Seigneur m’a dit : "C’est le prophète Elie !" Vous savez quand il m’est apparu ? Juste avant que je reçoive une double portion d’onction dans mon ministère !" (Croisade d’Honolulu, 28 février 1997).

Pourtant, dans la Bible, ce n’est pas ainsi qu’Elie s’est comporté avec Elisée, qui lui demandait une double portion de son onction. Elie ne lui a rien promis, parce que cette décision ne pouvait venir que de Dieu. Elisée ne recevrait cette double portion que s’il voyait Elie monter au ciel dans son char de feu. Et aujourd’hui, sans que personne ne le lui demande, Elie reviendrait apparaître à Benny Hinn dans sa chambre pour lui donner une double onction ? Il y a des gens pour le croire…

"Quand j’étais petit, j’ai vu le Seigneur Jésus dans un rêve. C’était si réel ! Quand Il m’est apparu dans cette vision, tout mon corps est devenu électrique, et quand je me suis réveillé, je sentais encore cette électricité sur mon corps" (Benny Hinn, dans son émission télévisée This Is Your Day du 11 juin 1997).

Pourtant, au moment de cette vision, Benny Hinn n’était pas encore Chrétien. Il n’était qu’un petit garçon élevé dans une école catholique. Nous ne pouvons que signaler ce rapprochement.

Le 13 mai 1999, sur TBN, Benny Hinn a raconté cette expérience :

"Un jour, j’ai vécu une expérience unique, qui ne m’est arrivée qu’une seule fois. Je suis sorti de mon corps. Pas entièrement. Mes jambes étaient allongées dans mon lit, mais la partie supérieure de mon corps s’est retrouvée assise sur mon lit, en esprit, alors que j’étais entièrement allongé… (Hinn décrit deux anges qui lui apparaissent alors pour le délivrer d’une créature démoniaque qui voulait l’attaquer)… Puis je vis un ange immense, aux cheveux blonds bouclés, avec une ceinture d’or épaisse autour de la taille… Un autre ange est arrivé, devant Jésus je ne mens pas, Dieu m’en est témoin, et cet ange s’est adressé à l’ange blond pour lui dire : "Michel, Michel, quelqu’un d’autre est en danger !" Michel lui a répondu de sa voix puissante, comme les chutes du Niagara : "Occupe-toi de lui !" Puis je suis revenu dans mon corps, en chantant alléluia !"

Benny Hinn raconte encore une autre de ses visions, qui le fait tomber dans la nécromancie :

"Je me suis vu marcher dans une salle où se trouvait Kathryn Kuhlman. Je n’avais pas vu Kathryn Kuhlman en rêve ou en vision depuis des années. Je savais qu’elle venait de mourir, et la nouvelle était dans les journaux de ce matin-là… Et voilà qu’elle se tenait devant moi dans cette pièce… Elle me dit : "Suis-moi…" Je la suivis dans une seconde pièce. Dans cette pièce se tenait le Seigneur… Quand j’ai vu le Seigneur, Kathryn disparut… Puis le Seigneur me dit : "Suis-moi…" Je suivis le Seigneur dans une troisième pièce…" (Benny Hinn, dans son émission télévisée This Is Your Day du 11 juin 1997).

Il s’agit là d’une expérience qui doit être entièrement rejetée par un Chrétien fidèle qui connaît la Parole de Dieu. Le Seigneur interdit formellement dans la Bible d’avoir des contacts avec les esprits des morts ou de les invoquer. Comment l’esprit d’une "Chrétienne" décédée pourrait-il apparaître à un vivant, si la Bible l’interdit ? Il s’agissait d’une puissance démoniaque se faisant passer pour l’esprit de Kathryn Kuhlman, mais Benny Hinn, influencé par le Catholicisme, n’a aucunement mis en cause le bien-fondé de cette expérience !

Il s’agit, au mieux, de spiritisme et, au pire, de nécromancie ! Mais ce n’est pas tout ! Lisez plutôt :

"L’une des expériences les plus étranges que j’ai faites remonte à quelques années. Je visitais la tombe d’Aimee en Californie… (NDE : Aimee McPherson était une évangéliste de la fin du 19e siècle). Vendredi prochain, je vais aller visiter la tombe de Kathryn Kuhlman. Elle n’est pas loin de celle d’Aimee… J’aime y aller de temps en temps pour lui présenter mes respects, parce que cette grande femme de Dieu a touché ma vie. Sa tombe est entourée de murs. On ne peut y avoir accès que si l’on possède une clef, et je suis l’un des rares à en posséder une ! Mais je n’oublierai jamais le moment où j’ai vu la tombe d’Aimee. Elle est très impressionnante. Il y a de grands anges de deux mètres de haut qui s’inclinent sur sa tombe sur les quatre côtés… J’ai ressenti une onction extraordinaire devant cette tombe… ! J’en tremblais de tous mes membres. Et la puissance de Dieu est venue me recouvrir… Je crois que l’onction divine est restée sur le corps d’Aimee… Bientôt, je vais y amener David (Psalmquist) et Kent (Mattox). Ils vont y aller avec moi ! Vous devriez sentir l’onction de Dieu sur la tombe d’Aimee ! Et sur celle de Kathryn ! J’ai entendu dire que des gens ont été guéris en visitant leurs tombes ! Complètement guéris par la puissance de Dieu !… Il y a des choses que nous ne comprendrons jamais ! M’entendez-vous tous ?" (Croisade de Honolulu, 1997).

Il est intéressant de savoir que le siège du ministère de Benny Hinn n’a jamais diffusé de vidéo publique de cette croisade de Honolulu ! Certains de ses collaborateurs ont été sans doute conscients qu’il était allé trop loin, et que ses déclarations étaient trop occultes !

Allons-nous à présent "recharger" notre onction en allant en pèlerinage sur la tombe des grands serviteurs de Dieu ? Pourquoi ne pas y organiser des réunions ? Le problème, c’est que cette "onction" ne pouvait pas venir de Dieu ! Esaïe est très sévère envers ceux qui "font leur demeure dans les sépulcres", et la Bible nous interdit tout contact avec les morts. N’est-ce pas là encore une influence du catholicisme ? Benny Hinn n’est aucunement troublé par ses contacts avec des esprits ou des cadavres. Il s’agit d’une rébellion pure et simple contre la Parole du Seigneur, rébellion condamnée par Deutéronome 18. Benny Hinn est en train d’encourager des Chrétiens à s’engager dans ces pratiques interdites, ce qui est extrêmement grave.

Nous sommes donc convaincus que Benny Hinn est un mystique catholique qui entraîne les Protestants et les Chrétiens Evangéliques dans les bras de Rome.

En 1996, les Assemblées de Dieu italiennes ont refusé de soutenir la croisade que Benny Hinn avait organisée à Rome. Cette croisade fut donc soutenue par des églises pentecôtistes indépendantes. Mais même les membres de ces églises furent choqués de voir que Benny Hinn n’a pas ouvert une seule fois sa Bible lors de la première réunion ! Le second soir, l’interprète refusa de traduire certains commentaires favorables prononcés par Benny Hinn sur le Pape et sur l’Eglise Catholique. Même le groupe de musique refusa de jouer ! Le scandale fut tel, que les organisateurs signèrent un document attestant qu’ils refusaient dorénavant de s’associer à Benny Hinn, en s’engageant de ne plus jamais l’inviter en Italie !

Malgré ce précédent, Benny Hinn fut invité en Australie comme orateur à la Conférence Nationale des Assemblées de Dieu, en mai 1997. Il prononça à cette occasion, une nouvelle fois, des paroles favorables au Pape et à l’Eglise Catholique. Il raconta comment il avait rencontré le Cardinal Sin des Philippines, avec qui il avait conclu un accord, selon lequel Benny Hinn s’engageait à encourager les Catholiques qui viendraient à sa Croisade de ne pas quitter l’Eglise Catholique. En contrepartie, le Cardinal s’engageait à encourager les Catholiques à assister à la croisade de Hinn.

Le plus inquiétant, c’est que personne, lors de cette Conférence des Assemblées de Dieu, ne s’est élevé publiquement contre les déclarations de Benny Hinn ! Toutes les révélations concernant les enseignements et les pratiques anti-bibliques de Benny Hinn ne l’ont pas empêché de continuer à être invité partout dans le monde pour tenir des croisades. Pourtant, la Parole de Dieu dit :

"Prenez garde à vous-mêmes, afin que vous ne perdiez pas le fruit de votre travail, mais que vous receviez une pleine récompense. Quiconque va plus loin et ne demeure pas dans la doctrine de Christ n’a point Dieu ; celui qui demeure dans cette doctrine a le Père et le Fils. Si quelqu’un vient à vous et n’apporte pas cette doctrine, ne le recevez pas dans votre maison, et ne lui dites pas : Salut ! Car celui qui lui dit : Salut ! participe à ses mauvaises œuvres" (2 Jean 8-11).

Les miracles de Benny Hinn.

D’après lui, comme d’après de nombreux participants à ses croisades, les miracles qui s’y produisent sont très nombreux. Certaines guérisons obtenues par Benny Hinn sont incontestables et ont été prouvées de manière apparemment irréfutable. Toutefois, ces miracles constatés sont très peu nombreux, par rapport à tous ceux que l’on peut observer au cours des croisades. Beaucoup de ces guérisons spectaculaires annoncées au cours des croisades de Benny Hinn ne sont absolument pas des miracles, ni des guérisons.

En novembre 1996, la chaîne CNN a interviewé au hasard plusieurs personnes "guéries" au cours de la croisade d’Atlanta. Malgré leurs affirmations, il ne s’est produit aucune amélioration miraculeuse de leurs maladies graves. Au contraire, l’une des personnes interrogées, Laura Twiley, âgée de 35 ans, est morte de son cancer juste un mois après la croisade, alors qu’elle avait été déclarée "guérie". Son état s’était pourtant considérablement amélioré immédiatement après la croisade, mais cela n’avait pas duré. Plusieurs personnes interviewées par la CNN ont déclaré qu’elles étaient quand même reconnaissantes à Benny Hinn de leur avoir "redonné l’espoir".

Par exemple, plusieurs semaines après la croisade de Benny Hinn à Portland, en Oregon, CBC Canada rapporta que, suite à une enquête déclenchée pour vérifier les déclarations de 76 personnes qui avaient proclamé sur l’estrade qu’elles avaient reçu un miracle, les enquêteurs avaient demandé au ministère de Benny Hinn de leur fournir les noms de ces personnes. Cinq noms seulement ont été fournis ! Vérification faite, il n’a pas été possible de prouver qu’une seule guérison était intervenue.

Ole Anthony, directeur de la Trinity Foundation de Dallas, une organisation chrétienne enquêtant sur les télé-évangélistes, a déclaré qu’il avait obtenu de Benny Hinn une promesse d’attendre six mois avant de diffuser des témoignages de guérisons, "pour être certain que ces témoignages n’étaient pas inspirés par des effets de psychologie de masse ou par l’autosuggestion".

Anthony a aussi déclaré que Benny Hinn avait promis de faire vérifier les guérisons par des médecins, notamment pour prouver l’existence effective d’une maladie avant les croisades. Mais Anthony a déclaré par la suite : "Benny Hinn n’a pas tenu ses promesses. Pire, il laisse entendre aux malades qu’ils ont été guéris de maladies incurables, comme le SIDA ou le cancer, alors que ce n’est pas le cas". Trinity Foundation a même ouvert une ligne téléphonique spéciale pour aider les victimes des télé-évangélistes. 5.000 personnes ont déjà appelé !

Anthony a pu ainsi prouver que quatre personnes déclarées guéries, et qui avaient cessé de se soigner, sont mortes peu après. La Trinity Foundation a diffusé une vidéo intitulée "The Many Faces of Benny Hinn" (Les multiples visages de Benny Hinn), reprenant des enregistrements réalisés par CNN, et très dommageables pour Benny Hinn.

En 1993, à Bâle, en Suisse, Hinn a prophétisé à un homme qui avait le cancer qu’il lui restait encore beaucoup d’années à vivre. Cet homme est mort trois jours après. Les cas de ce genre sont nombreux.

Il y a quelques années, le responsable de Let Us Reason Ministries, Mike Oppenheimer, s’était rendu à l’une des croisades de Benny Hinn. Avec un ami, il faisait le tour du bâtiment où devait avoir lieu la croisade, quelques heures avant son début. Ils remarquèrent deux camions ambulances suspects garés près d’une entrée dérobée. Oppenheimer s’approcha pour demander au chauffeur ce qu’il faisait.

Il était en train de décharger des chaises roulantes, ce qui avait fortement éveillé ses soupçons. Oppenheimer ajouta : "Puis une femme m’a demandé ce que je faisais ici et m’a enjoint de partir. Le soir même, pendant la croisade, je vis un certain nombre de chaises roulantes, toutes semblables, à part la couleur, que l’on avait hissées sur l’estrade… Mais mon ami, paraplégique, qui était venu à la croisade en espérant être guéri, est reparti comme il était venu".

(Cité sur http://www.letusreason.org/b.hinn1.htm).

Il faut aussi dénoncer une pratique constante de Benny Hinn, consistant à "mettre KO" presque tous ceux pour lesquels il "prie" sur l’estrade. Cette pratique d’un soi-disant "repos de l’esprit" n’est absolument pas conforme à la lettre et à l’esprit des Ecritures. Jésus avait l’Onction Suprême. Il n’a jamais terrassé personne en priant pour quelqu’un ou en guérissant un malade ! Benny Hinn ne se contente pas de les terrasser, mais il les fait relever pour les remettre aussitôt KO !

Il y a tant de Chrétiens qui se considèrent aujourd’hui "bénis" par cette pratique non-biblique qu’ils la confondent avec la véritable onction du Saint-Esprit, qui soutient et apporte la vie, et conduit dans la vérité. Seuls Ananias et Saphira, dans le Nouveau Testament, ont été terrassés par le Saint-Esprit, en perdant même leur vie. Mais nous savons qu’ils avaient menti au Saint-Esprit et qu’ils recevaient le châtiment de leur folie.

Notre conclusion.

Faut-il absoudre entièrement Benny Hinn, sous prétexte qu’il "annonce l’Evangile" et "conduit des âmes au salut" ? Nous avons vu que l’Evangile qu’il annonce n’est pas le pur Evangile de la Bible. Doit-on continuer à refuser de voir en face la quantité impressionnante d’hérésies, de fausses prophéties et de mensonges qu’il a proférés ?

Par ailleurs, les "fruits" que porte sa vie ne sont pas ceux d’un Chrétien véritable. Il ne s’agit pas d’être indulgent vis-à-vis de certaines petites peccadilles. Il s’agit de mensonges, de malversations, de scandales et d’actes réprouvés. Quand donc le Seigneur nous demande-t-Il de "fermer les yeux" sur les fruits portés par la vie d’un homme qui se prétend conducteur de l’Eglise de Jésus-Christ ?

Cela fait longtemps que Benny Hinn semble décidé à ne plus écouter ceux qui le dénoncent comme un faux prophète, et à continuer sa course folle. Mais il est temps que les Chrétiens prennent connaissance des faits, et décident d’arrêter de soutenir et de financer un tel homme ! Les Chrétiens ont besoin de se secouer de la séduction qui les a enveloppés, pour réaliser que Benny Hinn n’est qu’un manipulateur et un faux prophète de première grandeur, d’autant plus dangereux qu’il est capable de "faire ressentir l’onction et la présence de Dieu", et de faire quelques miracles au nom de Jésus, dont un bon nombre restent encore à vérifier et à confirmer !

Il nous semble extrêmement important d’insister sur le fait que des faux prophètes peuvent annoncer la Parole de Dieu et faire "ressentir" l’onction de Dieu à un auditoire. Ce n’est pas cela qui permet de les reconnaître comme de véritables hommes de Dieu. Sans quoi, il n’y aurait pas de séduction possible ! Cessons donc de faire exclusivement confiance à nos "sensations" subjectives, qu’elles soient spirituelles ou physiques, pour juger un ministère sur la seule base des critères bibliques, c’est-à-dire des fruits. Il faut du temps pour enquêter sur les fruits d’un ministère. Il faut du temps pour accumuler et vérifier des faits. Après enquête, notre conviction est faite, et nous voulions la partager avec vous.

La séduction est tellement grande actuellement, que nous ne nous faisons pas beaucoup d’illusions sur la capacité des inconditionnels de Benny Hinn à changer d’avis ! On pourrait présenter à certains les preuves les plus flagrantes qu’ils crieraient encore à la supercherie…

L’Eglise fidèle ne doit toutefois pas craindre de dénoncer ces faux apôtres et prophètes qui osent parler au nom du Seigneur ! Christ ne nous a-t-Il pas mis en garde contre la séduction des derniers temps, et contre les loups ravisseurs qui viendront en Son nom, déguisés en brebis ? Nous sommes dans ces derniers temps !

La Parole de Dieu nous dit qu’un prophète qui prétend parler au nom du Seigneur sera jugé menteur, lorsque nous aurons constaté que ses prophéties ne se sont pas accomplies ! C’est le cas de Benny Hinn. Eglise, réveille-toi !

P.-S.

Source : www.eglisedemaison.be




| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Actualité chrétienne  | Chrétiens  | Christianisme  | Dossiers  | Etudes bibliques  | Israël  | Médias chrétiens  | Monde  | 
Beaucoup de chrétiens sont animés du désir d’entretenir des relations fraternelles, enrichissantes et fructueuses malgré la barrière constituée, quelquefois, par la multiplicité des dénominations. Le Journal Chrétien est une réponse à ce besoin légitime du peuple de Dieu, grâce à son service Chrétiens en Réseau et son portail Missionchretienne.net, première platte-forme de création de blogs chrétiens.